Partagez
Aller en bas
avatar
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 18/11/2012
Messages : 3596
Age : 21
Localisation : Verizon Center

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Joy Shannon - Link to our past, bridge to our future

le Jeu 03 Sep 2015, 22:00
"In every conceivable manner, the family is link to our past, bridge to our future."
- Alex Haley


Résumé de la vie de Joy :
Il y 28 ans, dans un trou paumé de Caroline du Sud nommé Lynchburg, il y avait deux types d'individus : ceux qui attendaient la grâce de Dieu pour reconstruire les façades délabrés et fertiliser les champs maudits aux alentours du patelin, et ceux qui faisaient plus confiance à la drogue et au plomb pour se faire un gagne-pain acceptable. Joy y est née onze ans après son frère aîné North, dans une famille qu'il faudrait ranger dans une catégorie en dehors des deux cités plus haut. Pour père, elle eût un alcoolique dépressif qui n'osait même plus pointer à la ferme, et qui préférait vivre des aides de l'État ; sa mère essayait en vain de s'occuper quasiment seul de l'éducation de deux enfants, avec un semblant d'optimisme.

Pour retracer rapidement la vie de Joy, nous dirions tout d'abord qu'elle a prit refuge spirituel auprès de Dieu. C'était tout ce qu'elle ne voulait plus rentrer chez elle, de peur que son père accorde le teint de son œil gauche au coquard qu'elle avait déjà sur le droit. Ce schéma se reproduisait de plus en plus souvent une fois son frère North parti à l'armée.

Lorsqu'elle avait seize ans, North revenu d'Irak décida de coller une balle dans la tête du vieil ivrogne. Joy ne pleura pas, n'hurla pas... elle décida plutôt de monter dans le 4x4 du meurtrier et de déménager à Wilmington, sur la côte avec son frère, laissant la femme qui n'a pas pu empêcher la descente aux enfers de son homme et de ses enfants derrière eux.

Cette expérience déteint sur toute son existence. Dieu n'était plus assez, le cannabis a du commencer à accompagner ces moments de récomforts. Beaucoup la considéraient comme une hypocrite, pointant son crucifix pendant à sa poitrine pendant qu'elle tirait sur son joint. "Jesus tolère-t-il cela ?" En vrai, elle n'en savait rien, et eux non plus. Jesus tolère-t-il qu'une adolescente qui a été une bonne chrétienne pendant toute son enfance voie son père se faire abattre devant ses yeux pas son propre fils ? Peut-être, peut-être pas. Elle a toujours été une chrétienne avec un certain degré d'agnosticisme.

Une autre question qu'elle se posa lors d'une visite à Lynchburg quelques mois après son départ était : Jesus tolère-t-il qu'un curé fasse des attouchements sur une fille de 10 ans ? Lorsqu'elle avait trouvé sa réponse, le pédophile se trouvait par terre après avoir reçu une balle dans l'épaule, et les shérifs du comté à la sortie de l'Église, cartouche en caoutchouc chargé dans un fusil à pompe.

Jugée comme une majeure, trois ans pour blessure à l'arme à feu, ceci grâce à l'incompétence d'un avocat commis d'office ayant le charisme d'une écrevisse.

La prison l'avait endurcie... la prisonnière qui lui avait donné deux coups de tournevis dans le dos après une altercation verbale fût retrouvée morte de trois coups de surin, baignant dans son propre sang dans un couloir de prison.

A sa sortie elle rejoignit North et son meilleur ami Will en Californie, et n'a plus jamais foutu un pied en Caroline du Sud depuis. Toujours avec ses croyances approximatives, son amour des plantes vertes, et son goût aux plaisirs charnels développé de l'autre côté du mur avec quelques détenues, elle se refit doucement une vie en tant que trafiquante de méthamphétamine, reprenant le modèle des racailles de Lynchburg.

Une situation désastreuse n'est-ce pas ? Et bien en neuf ans cela ne s'est pas vraiment arrangé. Toujours entraînée dans un mélange de magouilles criminelles et de relations interpersonnelles compliquées, elle dut faire toujours plus de sacrifices pour assurer la pérennité de ses activités, ainsi que sa survie et celle de ceux qui comptaient pour elle.





Un moteur ronronnant se faisait entendre, se rapprochant de la petite bicoque. Un des deux hommes cagoulés regarda brièvement par la fenêtre.

- C'est elle ?

Il acquiesça à la question de son collègue. Une autre s'enchaîna, avec un ton plus faible.

- Elle t'a vu ?
- Pas moyen.
- Ok. Tiens-toi tranquille toi...

L'homme resserra son emprise sur la jeune femme. Le canon rentrait en contact avec sa tempe, et il couvrait sa bouche de sa main gauche. La captive avait déjà été défigurée ; son sang tombait par terre au compte-goutte.

Un silence de mort se fit après l'extinction du moteur. Pas de bruits, pas de mouvements, juste une attente. Au bout de vingt secondes dans cette situation, l'homme tenant l'otage chuchota :

- Qu'est-ce qu'elle fait ?
- Qu'est-ce que j'en sais moi ?
- Va voir trou duc' !

Son interlocuteur, armé de son fusil à pompe, s'approcha de la porte, s'apprêtant à poser sa main sur la poignée.

- A la fenêtre ! Putain de merde.
- Ah.

Il s’exécuta, allant jeter un coup d’œil au travers du vitrage.

- Je vois r...

Une main tenant une arme surgit de dessous la fenêtre. Deux détonations. Le voyou s'étala par terre après avoir reçu deux balles dans le crâne.

- Putain de merde !
- J'comprend j'comprend... Vous avez entendu une pisseuse torchée parler de moi et de la cabane ou je cache toute ma thune, et vous vous êtes dit que vous pourriez gentiment m'en débarrasser.
- Va t'faire foutre Shannon !

Une salve de balles transpercèrent le mur en bois, juste sous la fenêtre. Joy s'était décalé de quelques mètres.

- J'ai ta pute, je suis prêt à lui faire sauter la cervelle ! Ou est la thune ?
- Je vais te laisser une chance, laisse Anna partir et je te promet d'oublier cet incident.
- T'en a rien à foutre d'elle c'est ça ?

Joy envoya un coup de pied dans la porte, tombant nez-à-nez avec l'agresseur tenant Anna comme bouclier humain. Il était toujours prêt à lui loger une balle dans la tête ; Joy quant-à-elle tenait son pistolet en main droite, les bras relâchés le long du corps.

- C'EST CA ?

Le poing serré, le doigt sur la gâchette, elle regardait Anna dans les yeux en fronçant les sourcils, esquissant un sourire à l'allure quelque peu démente.

- Tu sais qu'à la seconde ou tu la tues, tu es également un homme mort, n'est-ce pas ?
- Hein ? Ta gueule !
- J'veux dire...

Joy releva lentement son arme, pointant vaguement en direction du thorax d'Anna.

- ... tu la dézingues, puis je te dézingue.
- Et si je tentais plutôt de vider mon chargeur dans ta carcasse de psychopathe ?

Il avait pointé l'arme vers Joy pour illustrer son argument. Elle eût un regard noir, et déclara d'une intonation morbide :

- T'as trois secondes pour lâcher ce flingue.
- Haha ! Tu peux pas être sérieu...
- Trois...
- Tu vas la toucher !
- Deux...
- Mais putain qu'est-ce qui va pas chez t...
- Un...
- Et merde...

Il tira deux balles mal cadrés - Tenir l'otage gênait sa visée. Sans réfléchir d'avantages, Joy tira les cinq balles qui restaient dans son chargeur. Une à une elle touchaient Anna, et quelques unes ressortirent d'entre les omoplates pour abattre également l'agresseur. Il lâcha le cadavre qui tomba directement au sol. Dans un moment d'incompréhension, il regarda les trois sanglants impactes de balles sur son sweat, puis Joy.

- Espèce de... salope...

Il tomba raide-mort par terre à son tour.

- Je sais.



C'était un très beau flingue. Joy le gardait dans son porte-baguage juste au cas ou. Un .45 avec une gravure personnalisé qui avait coûté un bon millier de dollars. Elle regarda une dernière fois le motif du Léviathan présent dessus. Les sirènes de polices commencèrent à se faire entendre.

- Fait chier.

L'arme lancée, elle se perdit dans le fond de l'eau. Elle répéta la même action pour sa paire de gants de moto, puis ses propres douilles qu'elle avait ramassé.

Lorsque les deux premières unités étaient arrivés à Hampton Barns, les premiers mots lancés par les officiers n'étaient autre que :

- Joy Shannon... vous posez pas plus de questions, choppez-la !

Elle leva ses mains, au milieu de la route et de la successions de lumières rouges et bleus.
[/center]
- Devinez qui est à la maison !

L'acclamation du sergent reçu des applaudissements lorsque tout le poste du Montgomery avait rivé ses yeux sur Joy. Dans le comté, sa réputation auprès des forces de police la précédait. Elle fût installé dans une salle d'interrogatoire, un inspecteur afro-américain à la voix rauque et l'air grave lui faisait face.

- Joy...
- Officier Iverson...
- On a retrouvé trois cadavres chez toi... et pourtant tu vas m'expliquer d'une façon ou d'une autre que tu n'as rien à voir avec ça.
- Bah. Oui.

L'officier Jesse Iverson était souvent en charge des interrogatoires au poste de Montgomery. Il savait comment jouer aisément avec la tête du suspect la plupart du temps, mais dans un cas comme celui de Joy Shannon, il attaquait ces questions avec peu d'espoir.

- Bon bon... tu connaissais ces personnes ?
- Non.

Même si elle connaissait Anna, elle se voyait mal comment expliquer que l'argent sale que Joy gagnait partait en partie dans les narines de la défunte.

- Qu'est-ce qu'elle foutait chez toi alors ?
- Un d'eux à du défoncer ma porte.

Iverson lâcha un soupir, puis haussa un peu le ton.

- Oui, je sais bien ça ! Mais pourquoi ?

Joy haussa les épaules d'un air niais.

Arrivé à ce stade la, l'officier savait qu'il n'allait rien tirer de cette affaire. Il avait l'habitude de diverger de sa tâche habituelle, pour laisser au suspect l'illusion qu'il était désormais tranquille. Il lui défit ses menottes.

- Dégage.

Il ponctua l'ordre d'un petit geste nonchalant. Joy s’exécuta, et descendit calmement l'étage, traversa le rez-de-chaussée. Elle ne pouvait s'empêcher d'afficher son air fier lorsque la réaction de l'assemblée était exactement l'opposé d'à son arrivée.

- Joy Shannon ?
- Ouais ?
- C'est pour vous.

C'était une jeune femme blonde, bien habillée. Elle n'avait pas vraiment l'air d'être du poste, Joy l'aurait reconnu. Elle prit l'enveloppe qui lui était tendu à la volée, tout en poussant la porte de sortie. On ne la retint pas d'avantages.
[/center]



- Circulez monsieur, y'a rien a voir.

L'homme présenta son badge du LAPD à la patrouille qui restait devant la scène du crime.

- Il parait que c'est ici que je peux trouver Joy Shannon... je devrais peut-être essayer la morgue ?
- Ha ! On aimerait bien.
- Qu'est-ce qu'il s'est passé ?
- Derrière cette porte il y a trois cadavres.
- Sans déconner ?

L'inspecteur se gratta la tête, tout en tentant de jeter un petit coup d’œil à l'intérieur.

- Mais c'est pas vraiment vos affaires non ?
- Oui oui... à vrai dire, son frère s'est fait tuer, j’espérais pouvoir lui poser quelques questions. Vous savez ou je peux la trouver ?
- Un instant.

Le policier du comté empoigna sa radio.

- Gary, t'es toujours en filature sur Shannon ?
- 10.08
- Son frère a clamsé à Los Angeles apparemment, on a un flic de la ville qui aimerait lui poser des questions.
- 'Faut voir. Vous voulez foutre en l'air la filature ?

Les deux hommes se regardèrent. Celui de L.A se remit en direction de sa voiture banalisée en lançant.

- Laissez, je vais essayer de l'appeler. Je déteste annoncer les morts autrement que face à face mais bon...
- Oh croyez-moi, Joy ne mérite pas ce genre de traitement. Allez-y cash avec elle.

_________________________________________

Joy regardait par les stores du petit motel tranquille du Dillimore. Cette bourgade était suffisamment calme pour oublier la mort d'Anna. Troisième joint de la journée en bouche, elle fixait la voiture de police qui épiait ses moindres faits et gestes depuis cette nuit. A sa droite, sur une table de chevet, était posé la lettre reçu à sa sortie du poste. On lui informait qu'elle subirait un test de détection de mensonge dans 48 heures vis-à-vis du triple homicide. Cela ne la perturbait pas plus que ça. Du moins, beaucoup moins que la nouvelle qui restait à venir. Son portable retentit. Toujours en tirant sur le spliff, toujours en guettant, elle décrocha.

- Ouais ?
- Mademoiselle Shannon, ici l'inspecteur Evans du LAPD. J'ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer.
- Y allez pas par quatre chemins.
- Votre frère North a été retrouvé tué d'une balle dans la tête sur le parking du Jefferson Motel. J’espérais pouvoir vous poser quelques ques...

Elle raccrocha, et déposa sereinement son téléphone à côté de l'enveloppe.

- Qui t'as buté North ?
- C'est ce que tu dois découvrir.

Joy tira longuement sur son joint pour la dernière fois avant d'ouvrir la fenêtre et de le jeter sur la rue. Elle se retourna ensuite vers son frère, une larme coulant le long de son œil droit.

- Celui qui m'a buté doit être un putain de dur-à-cuir... si ça peut t'aider...
- Jesus...
- Jesus ne t'aidera pas. Maintenant sors de ce putain de motel et va chez moi.

Elle rassembla ses affaires, lentement, très lentement, le THC et le choc lui conférant un air de morte-vivante. Elle ouvrit la porte de la chambre, lorsque son frère l'interpella.

- Hey Joy.

Elle se retourna, constatant North allongé d'une façon décontracté sur le lit, les mains derrière le crâne.

- Fais-moi une promesse veux-tu ?
- Laquelle ?
- Je veux qu'il crève lentement.
- C'était déjà dans mon agenda North...
- Parfait, alors va, je serais jamais loin derrière toi.



- Mon frère vient de mourir, ça vous dérangerait d'aller vous faire mettre ?

Joy avait placé la fenêtre de sa vieille Pontiac Firebird à la hauteur de celle de la voiture banalisé qui la tenait en filature. Le chauffeur lâcha un long soupir, avant de rouler dans la direction opposé de celle de Joy.

- Merci.

Un soucis de moins. Maintenant, Joy était nue. Elle sortit son téléphone, et récupéra un post-it collé au fond de sa boîte à gant, sous un tas de paperasse. Une liste de numéros étaient écrits dessus. Pas de noms. Elle composa le troisième. Après quelques tonalités, l'interlocuteur décrocha.

- J'écoute.
- C'est moi, pour la chose habituelle.
- Okay. Dans quinze minutes ?
- Parfait.

Ben Fitzgerald était un des voisins de Joy. Il avait les même sortes d'occupations. Le quart d'heure écoulé, ils étaient tout les deux dans une ruelle calme de Palomino Creek, Joy observant le coffre garni du trafiquant. Elle pointa une carabine à répétition ayant l'air relativement compacte.

- Marlin Model 1894. Chambré en .44 Magnum. Elle paye pas de mine, mais vu le calibre, tu te rend vite compte que t'allonge à peu près n'importe quel fils de pute en une balle.
- J'aime... combien ?

Ben saisit la carabine, puis la déposa dans les mains de Joy, rajoutant une boîte de cinquante munitions par dessus.

- Offert par la maison. Mes condoléances pour ton frère.
- Merci Ben. J'apprécie.

Puis sur une poignée de mains, ils se séparèrent.

_________________________________________

Trois tombes étaient présentes devant la vieille cabane.

- Je vais devoir en faire une quatrième.

Quelques bouts de scotchs adhésifs complétait des carreaux percés par des impacts de balles. Cet endroit avait son lot d'histoire, mais Joy en avait raté un morceau. Sa tâche était maintenant de rattraper son retard. Elle poussa la porte grinçante du canon de sa carabine.

Un papier était sur le comptoir qui faisait face à l'entrée.

"Son Dieu n'aura pas réussi à vous sauver."

Ces mots résonnèrent dans la tête de Joy. Elle visa autour d'elle, à la recherche d'une présence hostile.

- Tu serais déjà morte.
- North ? Qu'est-ce que cette merde veut dire ?!
- Tout ce que je vois dans cette phrase c'est le "vous". Je pense qu'on sait déjà très bien ce que ça veut dire.
- Alors c'est le scénario classique du "tue ou soit tué ?"
- On dirait.

Joy s'assit sur le canapé-lit en lâchant un long soupir, tenant toujours fermement sa carabine, alerte. North avait le dos posé contre un mur, les bras entrecroisés.

- Tu sens pas quelque chose ?

Joy renifla longuement, puis rétorqua :

- L'odeur habituel de whisky et de tabac froid qu'il règne chez toi... plus autre chose... je saurais pas dire quoi.
- Ouais... c'est ça.
- Ça sent... bon. Ce qui est inhabituel pour cette bicoque.
- Oh.
- J'ai tort ?
- Ouais nan...

Elle se concentra un petit instant sur l'odeur, sans rien en déduire de plus.

- Tu sais ce que ça peut être ?
- Nan. Je suis un fruit de ton imagination, et j'y peux rien si t'as perdu ton odorat à force de t'enchaîner des pétards.
- Okay. Ouais.
- Continue de chercher.

Son regard se fixa sur une malle qui dépassait du dessous du lit. Joy l'ouvrit, pour trouver plusieurs entassements de billets.

- Dix mille dollars en cash North ?
- On sait maintenant que j'étais pas très clean.
- Clair...

Elle remarqua ensuite trois post-its sur le bar. Trois adresses et trois noms. Un retint son attention. "Kaya Fitzermann - 3 Richman Hills, L.A"

Joy saisit rapidement les trois post-its, puis regagna son véhicule. Elle se mit ensuite à rouler en direction du Sud.




- A la mémoire de North Shannon : un homme qui n'était pas pire qu'un autre malgré les démons qui le hantait ; à la mémoire d'un frère qui m'a sauvé. J'aurais du être la pour prendre cette balle à ta place...

Elle lâcha un vieux crucifix argenté au fond du trou. L'objet qu'elle avait tenu fanatiquement pendant dix bonnes minutes était tâché d'un sang séché depuis plus d'une décennie. Il s'échappa de l'emprise de ses doigts, et termina sa chute dans une vieille boîte de munitions calibre douze. C'était la fin d'une ère pour Joy.

Elle saisit la pelle planté au sol à sa droite, et commença à recouvrir progressivement le trou de terre. Les trois autres tombes étaient juste à côtés.

- Tu aimes flirter avec la mort toi non ?
- Pourquoi tu dis ça ?
- Qu'est-ce que tu fous ici, à part risquer de te prendre une balle dans le dos ? Remarque, t'as déjà creusé le trou.

Joy lâcha un soupire, planta la pelle dans le sol puis se retourna vers la voix qui lui avait adressé la parole.

- Je creuse ta tombe North.
- Mais après ?

"Mais après ?" Deux mots, un point d'interrogation, et pourtant ils causèrent un vertige inimaginable pour Joy. Ces derniers jours consistèrent à récupérer quelques noms... quelques informations... quelques malles de billets dispersés par ci par la par North. Il manquait toujours une minuscule pièce à un puzzle qui s'agrandissait de nouveau à chaque fois qu'il se complétait. Ce puzzle était se nommait "certitude". Loger une balle dans chaque crâne qui avait à répondre au bout de son canon aurait été trop simple. Le fumier qui l'a endeuillé devait être capturé vivant, avec la preuve irréfutable de sa culpabilité. C'est à ce moment la que Joy pourrait s'adonner à ses fantasmes malsains, imiter ses rêves de tortures morbides. C'est à ce moment la que Joy considérera son frère dûment vengé. Réussira-t-elle à tuer avant d'être tuée ? Commence la paranoïa quand cette pensée la travaille. Elle cherche une personne qui peut à tout moment avoir une lunette de sniper pointé vers son crâne. Enfin, c'est un scénario comme un autre. Peut-être verrait-t-elle la mort arriver en face, comme son frère ? Ou peut-être ne s'y attendra-t-elle pas du tout, comme l'acolyte de North.

Elle se trouvait dans cette phase étrange ou elle ne savait pas comment vivre. Allait-t-elle dormir dans un lit, ou dans un casier mortuaire ? La Mort s'apprêtait à toquer à sa porte. La chose qui restait à savoir, c'était qui allait-t-elle emmener avec elle ?



Duncan Allister était sortit de prison. En compagnie de Joy, ils allaient former un duo tout droit tiré d'un film de Quentin Tarantino. De par cette association, les affaires pouvaient reprendre. Les contacts étaient aussi nombreux que les opportunités.

Joy avait annoncé à l'homme qui l'avait sauvé il y a quatre ans de cela qu'une bande de péquenauds avaient élu repère dans son laboratoire de méth'. Deux heures plus tard, Joy jetait le cul de son joint sur la traînée d'essence laissée par Duncan sur la bicoque, et l'empilement de cadavres à l'entrée. Ils se sont mis en marche dans le sens opposé pendant l'embrasement. Les gamins cool ne regardent jamais l'explosion, c'est une règle d'or.

Ethan avait apparemment disparu... après que Joy ait rallié le Motorcycle Club de Tyler, l'ami de North mort à ses côtés, cet ex-flic avait vu la mort de très près. Pour la deuxième fois en une semaine, Joy lui avait collé une balle par pur plaisir. Il avait fuit dans la nuit, trompant la vigilance du motard chargé de le surveiller.

- J'aurais pas pu te tuer...
- Pourquoi ?
- Car tu vis beaucoup plus que moi, et crois-le ou non, mais j'avais du respect pour ton frère. Bonne chance...

C'était les derniers mots que Joy et Ethan s'étaient échangés. Devait-elle le croire ? Quoi qu'il en soit, dès le lendemain, un de ses amis proches n'arrivait plus à le joindre. La théorie de Joy ? Quand on est un homme seul face à une armée qui souhaite vous voir agoniser et crever la gueule ouverte, on se tire... Une balle ? Dans un autre pays ? Qu'importe. Joy ne rêvait plus d'arracher des tétons en affichant un sourire sadique durant ses nuits. Elle aimait à penser qu'il y avait deux manières de tuer un homme : en lui ôtant la vie, ou en lui ôtant toute forme d'espoir.

De toute façon, elle était de retour dans une routine qui allait de paire avec sa paranoïa. Comme elle avait l'habitude d'avoir plus d'ennemis que d'amis, elle avait déjà appris à dégainer plus vite que le connard moyen, à garder un couteau dans sa botte en plus de celui à sa ceinture, et à toujours regarder par dessus son épaule.


Dernière édition par Joy Shannon le Mer 16 Sep 2015, 23:46, édité 11 fois


avatar
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 18/11/2012
Messages : 3596
Age : 21
Localisation : Verizon Center

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Joy Shannon - Link to our past, bridge to our future

le Jeu 03 Sep 2015, 22:06
Une partie de plus, je sais que la dernière était courte, mais je manquais d'inspi' réelle pour ajouter plus de détails et j'avais annoncé tout les événements importants que je comptais y mettre d'une façon assez concise.

Cette partie démarre sur des évenements récents, et inclura le background évolutif à la reprise du serveur.

La biographie expédié en spoiler, c'est juste pour ceux qui avaient envie d'en savoir plus sur le personnage sans se retaper tout les backgrounds. ;)


avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5756
Age : 24
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Joy Shannon - Link to our past, bridge to our future

le Jeu 03 Sep 2015, 22:26
T'as intérêt à envoyer du lourd avec cette musique en particulier.



Where is my mind ?




avatar
Membre 1
Membre 1
Date d'inscription : 03/02/2015
Messages : 203
Age : 21

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Joy Shannon - Link to our past, bridge to our future

le Ven 04 Sep 2015, 21:55
Beau début avec un personnage qui dois faire un choix difficile ! :)


"I joke about many things"
avatar
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 18/11/2012
Messages : 3596
Age : 21
Localisation : Verizon Center

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Joy Shannon - Link to our past, bridge to our future

le Sam 05 Sep 2015, 18:52
Merci. Premier chapitre posté. Bonne lecture. ;)


avatar
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 18/11/2012
Messages : 3596
Age : 21
Localisation : Verizon Center

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Joy Shannon - Link to our past, bridge to our future

le Dim 06 Sep 2015, 13:24
Poursuite du premier chapitre.


avatar
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 18/11/2012
Messages : 3596
Age : 21
Localisation : Verizon Center

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Joy Shannon - Link to our past, bridge to our future

le Dim 06 Sep 2015, 22:30
On attaque le chapitre 2.


avatar
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 18/11/2012
Messages : 3596
Age : 21
Localisation : Verizon Center

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Joy Shannon - Link to our past, bridge to our future

le Lun 07 Sep 2015, 19:40
Ça continue ! :) J'ai une déter' plus forte que d'habitude pour écrire en ce moment.


avatar
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 18/11/2012
Messages : 3596
Age : 21
Localisation : Verizon Center

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Joy Shannon - Link to our past, bridge to our future

le Dim 13 Sep 2015, 23:19
J'entame le chapitre 3. ;)


avatar
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 18/11/2012
Messages : 3596
Age : 21
Localisation : Verizon Center

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Joy Shannon - Link to our past, bridge to our future

le Mer 16 Sep 2015, 23:53
Plus un chapitre. C'est rédigé plus vite qu'auparavant. J'ai pas vraiment le temps de m'y consacrer plus que ça maintenant que j'ai un RP à faire tourner + la rentrée qui est passé.
avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5756
Age : 24
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Joy Shannon - Link to our past, bridge to our future

le Jeu 17 Sep 2015, 00:55
J'aime bien beaucoup!



Where is my mind ?




Contenu sponsorisé

Re: Joy Shannon - Link to our past, bridge to our future

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum